Les hippopotames de Pablo Escobar | GEO Reportage | ARTE

Les hippopotames font partie des animaux les plus dangereux d’Afrique mais c’est en Colombie, à plusieurs milliers de kilomètres de leur habitat naturel, qu’ils posent aujourd’hui particulièrement problème.

Le baron de la drogue Pablo Escobar avait fait importer quatre de ces animaux en avion pour peupler son zoo privé. Après sa mort, les hippopotames ont retrouvé leur liberté, et celle de se reproduire allègrement. Des biologistes mènent à présent une campagne acharnée contre ces gigantesques intrus qui menacent la flore, la faune et de plus en plus souvent la population locale.

Reportage de Marco Berger et Ana Maria Marin (Allemagne, 2021, 32mn)

Disponible jusqu’au 03/12/2021

#Hippopotames #Colombie #ARTE

Abonnez-vous à la chaîne: https://www.youtube.com/UCL_cZf5sHKQHMRIEax5o3sg/?sub_confirmation=1 />
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Facebook
http://www.facebook.com/artetv
Twitter http://www.twitter.com/ARTEfr
Instagram http://www.instagram.com/ARTEfr

(Visited 1 times, 1 visits today)

You might be interested in

Comment (167)

  1. C'est peut être bon à manger les testicules d'hippo, ceux du boeuf sont excellents, à la poêle, quand j'étais gosse ma mère en faisait et je me régalais, c'était mon plat préféré, et les vegans ils pouvaient aller se faire lanlère ! Mdr !

  2. La scientifique devrait revoir sa copie sur la définition d'espèce invasive. L'étude de l'écosystème avec l’hippopotame n'a pas été faite. C'est trop tôt pour dire si c'est négatif. Les hippopotames vont disparaitre parce que l'homme ne pas compris la place des grands mammifères dans l'écosystème. Triste fin pour l'espèce même si j'ai apprécié le reportage à titre informatif. Les nandous d'Allemagne ont été mieux documenté qu'eux. Les biologistes y ont étudié les interactions avec les espèces indigènes. Je n'ai rien entendu de cela pour les animaux d'Escobar. C'est peut être l'inverse qui sait. Les écosystèmes étaient appauvris sans les hippopotames. A certains endroits les hippopotames disparaissent. L'homme les chassent ou il vole leur territoire. A d'autres endroits, les hippopotames prospèrent. L'homme les a réintroduit et puis il ne veut juste plus les voir dans le paysage. Je ne comprends cette logique de fous !

  3. Les espèces invasives sont surtout présentes là où elles ont été importées par l’homme, que ce soit par la folie des grandeurs ou véhiculées par avions et bateaux. Les coquillages en Bretagne, les carpes asiatiques des lacs américains, les guêpes européennes en Nouvelle Zélande, les lapins en Australie, les frelons en Europe, les ragondins, les sangliers en Amérique du Sud, etc.. en fait des milliers de cas propagées de plus en plus vite au gré des progrès des moyens de transport.
    Parfois on équilibre en introduisant des espèces censées les réguler mais c’est souvent pire car on a alors une nouvelle espèce elle-même à réguler. En fait il faut que la nature reprenne le dessus et pour cela il faut des décennies, des siècles, et on est pas certain que ce ne soit pas catastrophique en attendant.
    Il y a aussi les plantes invasives, peut-être même pire encore que les animaux, les algues échappées de l’aquarium de Monaco, l’Agave en Australie, etc..
    La solution est évidemment de limiter les cas invasifs, de les détruire même, mais surtout de limiter cette mondialisation de tout et n’importe quoi.

  4. Les hippo sont dérangeants mais raser les forêts primaires pour y mettre des bovins ou pour y faire de la monoculture d'avocats ça c'est cool….

  5. Quelle sottise que de croire que le fumier des hippo menace l'eau, pour autant qu'ils broutent dans les rivages qui font partie du cycle des sels minéraux biogéniques du courant/lac en question ! Ils l'auront essentiellement privé de l'énergie… qui est, en milieu humide , acidifiante et productrice de méthane… mais, par lessivage, de toute façon, ces minéraux "vont et viennent", et, in fine, tout rentre dans ce cycle – algues, plancton – poissons – oiseaux pêcheurs, … ces eaux, atteignant l'océan sont chargés de matière organique, très appauvrie en minéraux……..Encore ! Chaque espèce commence par…la consanguinité….

  6. A Bangui, un légionnaire nageant devant le Rock-Hotel en a perdu une jambe. Ils n'attaquent pas facilement les nageurs, mais les embarcations, si, et alors, tout qui nage…est en danger, mais il faut bien rejoindre la rive…

  7. Arte est une chaine propagandiste gauchiste, mais ils sont relativement neutre quand sa touche aux animaux et a la technique. Enfait faut pas qu'ils parlent d'histoire ou de sciences humaines, la je zape.

  8. La bonne-femme est folle en esti , elle les aiment parce qu'elle s'enrichit grâce à eux ! Si s'était son fils ou son patit-fils qui s'était fait mordre par l'un d'eux elle les aimerais moins! Ils sont néfastes pour cet environnement ils devraient être tous déplacés ou éléminés .

  9. Les hippopotames entre dans la diversification de la Colombie, c'est pas une charge. Si c'etait aux états-unis ils savent très bien comment les gérés. Alors Conserver ce qui appartient et qui fait la richesse de la Colombie.

  10. Pas un pays ne m'attire pour les stupéfiants même pas les plantes d'Amazonie sauf pour se soigné. La Colombie un pur pays et le tourisme narco rien à secoué le zoo d'escobar pourquoi pas .Mais comme si des gens venait en France en pensant à mesrine au postiche etc . Les hippopotames dans un pays comme la colombie pas trop leurs place ,déjà vu le reportage dem pour la Russie ou Marseille l'inde m'attire pas pour le manali

  11. Les hippopotames adultes n’ont aucun prédateurs naturel (excepté l’homme). Les lions y réfléchissent à 2 fois même en nombre avant d’attaquer un adulte et les crocodiles ne daignent même pas toucher à un bébé.

  12. Il est toujours frappant de constater que les personnages les plus sinistres, tels ce Escobar, capitaliste, meurtrier, terroriste de surcroît, attirent la sympathie, voire l'admiration des gens. Quand je lis : "Escobar c'est le boss" ou : "Escobar il devait vraiment aimer les animaux" je me dis qu'on est pas sorti de l’auberge. (Relire "Discours sur la servitude volontaire" de La Boétie).

  13. ben ils ne semblent pas si nombreux pour l'instant, il suffit de les abattre avant que la catastrophe écologique soit irréversible…
    Un steak d'hypo, c'est p'tet bon ?

  14. quand yaura des big hippo 15tonne 15mètres psq les 4 premiers ont eu 3500enfants en partant d'une meme breedline, cest pas ark smalltribe la wesh les bug mutations qu'ils vont avoir

  15. 12:24 "Nous sommes bien trop laid pour qu'ils aient envie de nous manger" 😂 non mais il suffit de passer trop prêt pour qu'ils renversent ta barque et te coupent en 2 juste pour te montrer qui c'est le patron.

LEAVE YOUR COMMENT

Your email address will not be published. Required fields are marked *