Inde : Sikkim, l’expérience bio | ARTE Reportage

Peut-on se passer de pesticides et d’engrais chimiques?En Occident, le débat sur le glyphosate divise les agriculteurs. Pourtant, le tout biologique est possible : dans le nord de l’Inde, un État régional situé dans l’Himalaya, le Sikkim, a interdit, depuis 4ans, l’utilisation de tout pesticide ou engrais chimique.

L’intégralité des terres cultivables a été convertie à l’agriculture biologique, faisant de la chimère une réalitéservant de modèle à suivre: le Sikkim est devenu le premier Etat au monde 100% bio.

Disponible jusqu’au 30/09/2024

#Inde #Bio #ARTE

Abonnez-vous à la chaîne: https://www.youtube.com/UCL_cZf5sHKQHMRIEax5o3sg/?sub_confirmation=1 />
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Facebook
http://www.facebook.com/artetv
Twitter http://www.twitter.com/ARTEfr
Instagram http://www.instagram.com/ARTEfr

You might be interested in

Comment (214)

  1. Ce n'est même plus du BIO , c'est carrément NATUREL 🌈🕊️🥳🙏 !!!!! Le Bio utilise des produits chimiques en plus petite quantité que le conventionnelle , mais il en utilise ! Là , ils utilisent des purins , c'est de la permaculture . C'est beau . Ils fabrique des beaux composte et reensemence la terre .
    Bravo .
    N'oublions pas que l'agriculture biologique n'est pas saine , elle reste encore chimique ! Nous allons tendre bientôt vers le NATUREL 🌿😁🍀✨🕊️🌈🌺☀️

  2. Tout ne doit pas être aussi rose ou vert que ce que nous pouvons enregistrer en regardant une première fois cette vidéo mais elle porte des valeurs qui permettront de faire des petits et chacun selon là où il habite devra trouver ça façon de faire pour son bien et ceux qui l'entoure.
    Merci Arte pour ce voyage décarboné du coup .

  3. C'est vraiment une lueur d'espoir pour la planète mais il ne faut pas oublier que tout ceci reste vain si l'on arrive pas à juguler l'explosion démographique, aussi bien en inde que dans les pays africains.

  4. Comme quoi, c’est possible ! Quand on veut on peut mais il faut s‘armer de patience et d‘une réelle volonté politique avec toutes les aides qui vont avec

  5. Voilà pourquoi il faudra voter pour l'#AEC (Avenir En commun) en avril 2022 avec #UnionPopulaire et #JLM2022 ! #AEC le seul programme conséquent, élaboré et chiffré, qui remet au coeur du combat la protection de biodiversité, l’arrêt immédiat des pesticides et autres facteurs polluants dans l'agriculture comme dans le traitement de l'eau, les énergies etc… Tout se tient. La radicalité est dans ce renversement vital des valeurs pour l'Humanité !

  6. Great pictures and nice people, but the story told by our western reporters in this video is complete bullshit. People in Sikkim have no clue about what is bio or organic. They also are naturally bio because they don't buy pesticides and fertilizers they cannot afford. Grosse connerie pour les bobos !!

  7. Désolé, mais je reviens avec un nouveau message. Ce projet (https://youtu.be/3SuLOmgW5-8) pourrait être une des nombreuses graines qui pourrait servir d'exemple. Il existe en France des citoyens qui se battent dans ce sens, il serait important de mettre en place une base de connaissance pour faire grandir ces mouvements. En tout cela fait chaud au cœur de voir cela !

  8. 13 ans, 64000 agriculteurs formés, des emplois préservés… bel exploit!
    Voilà ce qui se passe quand on a acquis les bonnes connaissances, respect de l'environnement, souci de la santé publique, alimentation saine et de qualité mais quantitative.

  9. Si seulement nous pouvions prendre exemple en Europe sur ce pays cela nous permettrait surement d'avoir une alimentation plus saine et une meilleur qualité de vie.

  10. Traiter aux plantes locales… ? Okée… Comme manger du belladone, quoi. Puisque c'est naturel, comme le poison du Botrox Atrox…???
    Mais, si on a réussi à faire coloniser le sol par les mycorhizes correspondants à vos cultures, les insectes phytophages vont être dégoutés et, s'ils n'ont que ça, manifesteront une baisse impressionnante de leur prolificité, leur métabolisme. Mais, tout arrêt de circulation de sève , dès début de flétrissement, lève cette protection.
    Les graines et fruits mûrs ne sont pas protégés. Mieux valent alors les céréales à décortiquer qu'à grain nu.
    Mais du poison "naturel"… notons que du bio "croquant" pourrait donc être toxique… il y a des symbioses mycorhiziennes et certaines plantes qui peuvent même être mortels pour le bétail, et dont les toxines survivent au fanage.
    Ce vidéo est simpliste, et pour cela dangereux; néanmoins, qui maîtrise la donne, avec du bio, c'est mille fois mieux…
    Truc simple : NE JAMAIS apporter des engrais avec des phosphates solubles, en général, la plante ne développe de symbiose protectrice qu'en cas de carence en phosphore soluble, le champignon va lui solubiliser le phosphore non-soluble …
    Amusez-vous, et ne jamais cesser de vous demander pourquoi les insectes vous emmerdent, venant du fossé, du bosquet…. où ils trainent le reste de l'année, sans y pulluler, sans faire trop de dégâts, …. Reste qu'on le veuille ou non, la vie migre, les gros poissons ont été des petits poissons qui ont mangé des petits poissons, ainsi les parasites nouveaux n'ont pas leur propres ennemis dans les bagages et peuvent parfois passer à l'aise à travers les systèmes de défense existants…
    Je souhaite à tous la passion que j'ai eu pour cela…

  11. Il est indispensable de préciser qu'en 2014, ce pays très montagneux nourrissait 619 000 ( six cent dix-neuf mille) habitants… Dans la capitale, vivent autour de cent mille personnes.
    Bien sûr, il y a urgence urgentissime. Je ne sais pas si l'on peut multiplier les tâches d'agriculture biologique, en croisant les doigts pour que les gouvernements les favorisent de façon à rendre leurs prix plus attractifs ( ainsi que leur rentabilité). Si tous les paysans ( je ne parle pas de l'agriculture industrielle) qui restent ne le font pas, il faudrait écouter pourquoi.
    A quand un reportage en France qui, avec l'état des lieux, montre les difficultés, les échecs, les demi-succès et les victoires.
    Pourquoi et comment ?
    Réfléchir plustôt que " croire" me semble le plus efficace pour cesser les brusques coups de barre porteurs de catastrophes puis d'abandon total., caractéristiques de la vision libérale ( capitaliste).

  12. Ce reportage est une honte totale dans les faits ils ne sont absolument pas autonome mais très fortement dépendant de leur importation non bio! Il serait peut-être judicieux de parler des conséquences financières pour le consommateur mais à quoi bon Arte et essaie juste de vendre un rêve pour des naïfs!

  13. Interessant quoi qu'un peu partisan. On ne parle pas du besoin de main d'oeuvre. Est-il accru? Est ce que ces petites filles peuvent aller á l ecole ou est ce que tout le monde doit rester travailler a la ferme? Est ce que la production permet de nourrir toute la population, y a t-il des importations de légumes? De combine chute la production en cas d'invasion d'insectes? Arte on dirait un devoir baclé, mal fini. Bien mais peut mieux faire car le monde a besoin d'objectivité. Et la réalité aussi complexe soit-elle doit apparaitre dans les reportages (si l'on se targue de produire des choses de qualité). Personnellement je n'ai rien contre le bio mais ce reportage mal fini ne l'encourage pas.

  14. Encore des infos idéologiques, arte for ever
    Des humains muselés par l'idéologie totalitariste mondialiste portant ce sinistre symbole d'asphyxie…. ., et d'étouffement, qu'est cet affreux masque covidia, non, non, l'écologie humaine est polluée par l'idéologie covidia délirante.
    ILS ne sont pas bio ces pauvres gens qui manquent d'oxygène sous leur masque covidia.

  15. Il y a selon moi deux points très positif dans cette "vraie" révolution politique et agraire: 1 la préservation et l'amélioration de la biodiversité, 2 Cette révolution n'a pas engendré des gens riches ou ultra-riches mais elle évite la misère et le désespoir. A mon sens c'est vers un tel paradigme que l'on doit évoluer, la société de consommation ayant montré ses limites et surtout les risques inacceptables qu’elle nous fait courir à présent. Bravo ARTE pour de tels reportages.

  16. Pourquoi utiliser le terme bio loqigue plutôt que organique !

    le bio c'est une invention de l'homme fou pour détruire la planète

    Mais ce qui est organique qui vient des organes de notre mère a tous as été oublié !

    l'agenda de la fausse transition écologique va tous nous mener vers leurs but…

    c'est tout de même dingue de voir que la propagande est partout pour en fait nous faire oublier ce que nos anciens faisaient depuis très longtemps

  17. Incroyable des politiques qui travaillent dans l'intérêt des populations et non dans ceux des lobbys de l'industrie pétro-chimique

  18. Voilà des personnes qui imposent leurs idées justes dans le silence sans jouer aux héros comme savent si bien le faire nos gouvernements…de vrais humanistes…le respect de l'homme et de son environnement.en fin de compte ça ne demande rien…juste du travail.

  19. Tous les commentaires que je lis ici sont d'une naïveté effrayante ! On nous vante une région du monde dont la population est à 80% rurale avec un revenu moyen de 135 euros. Un vrai pays de cocagne ! En fait, c'était juste la France d'avant l'exode rural. Il n'y a que des citadins confortablement installés sur leur canapé pour regretter la binette.

  20. On a suivi aveuglément les hommes d'affaires dans leur mondialisation effrénée dans leur quête de capitaux et de profit, en oubliant l'essentiel. La protection de la terre

  21. Bonjour à tous es que il aure de page groupe de personé pour aide à faire de proyect eco
    Je suis maintenant au Pérou y je voudrai partage cette connaissance agriculture qui il a en France inde cuba etc
    S’il vous plaît si vous connaissez partage le 🙏🏼🙏🏼🙏🏼 mil merci 👍👍👍😉

  22. মানুষ টিভি দেখা বাদ দিয়েছে শুধু এই বিজ্ঞাপনের কারনে আর কিছুদিন পরে অনলাইনে ছেড়ে দেবে মানুষ এ বিজ্ঞাপনের বিরক্তের কারণে

  23. Tiens en inde ,on est en avance sur le reste du monde, on mange plus sain,on dépense moins en pdt chimiques onéreux et destructeurs, les rendement sont meilleurs, les revenus augmentent,que du benef, en occident les vendeurs de mort vendent leurs pdt toxiques et ne veulent pas disparaître

  24. Super reportage ,si seulement d’autres pays pouvaient faire pareil ,mais il faut de la persévérance et beaucoup de patience ,les bénéfices ne viennent pas tout de suite ,malheureusement dans nos pays industrialisé à outrance c’est compliqué ils veulent tout ,tout de suite ,en fait il faudrait très tôt enseigner à tous les futurs exploitants ,à la base les bonnes méthodes ,celles qui nous mènent vers une alimentation saine et non polluée responsable de toutes ces maladies graves que nous connaissons actuellement !
    Ce reportage montre bien la volonté de ces agriculteurs conscients du mal qui ravage les populations et leur acharnement à produire des aliments sains ,quel bel exemple de patience et de persévérance ,et le partage avec d’autres pays voisins ,c’Est magnifique !
    Chez nous ,on ne veut pas partager ,on fait pour soi ,alors à nous de commencer à partager nos connaissances pour cultiver sainement !

LEAVE YOUR COMMENT

Your email address will not be published.