Halyomorpha halys a envahi l’Europe | ARTE Regards

La punaise diabolique empeste, grignote nos fruits et légumes et se reproduit à la vitesse grandV. Ce parasite invasif originaire du continent asiatique a pris ses quartiers en Europe. Les agriculteurs s’inquiètent pour leurs récoltes, tandis que les citadins redoutent une infestation de leur logis. En effet, Halyomorpha halys adore passer l’hiver au chaud dans les maisons et appartements. Comment combattre ce fléau?

Reportage (Allemagne, 2021, 32mn)

Disponible jusqu’au 20/02/2022

#Halyomorpha #PunaiseDiabolique #ARTE

Abonnez-vous à la chaîne: https://www.youtube.com/UCL_cZf5sHKQHMRIEax5o3sg/?sub_confirmation=1 />
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Facebook
http://www.facebook.com/artetv
Twitter http://www.twitter.com/ARTEfr
Instagram http://www.instagram.com/ARTEfr

(Visited 1 times, 1 visits today)

You might be interested in

Comment (387)

  1. le seul problème de la punaise c’est que si on l ecrase ça pue c est tout sinon c est pas chiant et c est pas dangereux on finit pas à l hospital a cause de ca on en a beaucoup au japon
    pour moi ceux qui ont la palme d or d être vraiment chiant à fond c est les mukadé japonais c est des gros milles pattes japonais les attraper c est la misère ca court très très vite si ils mordent c est directement l hospital ils sont extrêmement dangereux et ils sont toujours deux quand on en chope un faut le mettre le plus loin possible ou alors il revient toujours ou le tuer et tant qu on a pas chopé le deuxième on se demande toujours quand est ce que il va sortir de sa cachette on est jamais tranquille d esprit avec eux et les araignées 😖 putain chez moi , on a une fenêtre qui est moustiquaire plus une fenêtre normal et ca arrive à rentrer dans la maison vraiment personnellement je préfère encore les punaises c est facile de les attraper sans les tuer pour pas que ca pue après

  2. Quand j'ai installé ma serre il y a 4 ans, je me suis vite fait envahir par ces punaises (surtout sur les tomates et haricots), mais après 4 ans à favoriser la biodiversité dans mon terrain, les punaises sont beaucoup moins présente voir presque disparues. Je penses d'après mes observations que ce sont les lézards verts de plus en plus présent dans mon jardin qui ont grandement contribué à réguler la population de ces punaises. Je sais également que les gobes mouche gris (oiseaux) sont relativement efficaces face à ces punaise car ils peuvent attraper leur proie en vol et ainsi surprendre les punaises avant qu'elles ne lâchent leur odeur nauséabonde…

  3. Le savon noir .savon beldi en arabe.est une sorte de lutte bio. Sans danger à l'usage
    Une petite quantité d'huile de cade.qatrane en arabe.est bien répulsive pour les punaises parasites et dérangeantes.
    Ne les écraser jamais pour leur trés mauvaise odeur noséabonde ….

  4. La lutte biologique pa le campéréla bifaciata 'hychnomon' et aphytis méllinus cntribu largement à l'éradication de ces punaises comme aux cochenilles des agrumes et arbres fruitiers'aonidiella.pou de san José….

  5. Et si on laissait tous les animaux tranquilles? A l'état naturel, tous les animaux ont leur prédateur. Dans un système équilibré, ce n'est pas un problème et si vous trouvez qu'il y en a trop, ce n'est pas grave, cela va attirer leur prédateur ! Arrêtons de stigmatiser la nature. Ce sont nous les parasites !

  6. Rappel historique : des lapins ont envahi l'Australie car ils n'avaient pas de prédateurs pour réguler leur population.
    solution : introduire le renard, prédateur naturel du lapin. Mais pour ce dernier, c'était bien plus simple de se nourrir d'animaux indigènes non préparés à ce prédateur que de courir après le lapin.
    Résultat : un faune décimée par les renards.
    Je ne suis pas sûr que lâcher un insecte pour en réguler un autre soi une bonne idée… :/

  7. 19:24 "mais Olivia n'y est pas très favorable (sic à l'utilisation des produits chimiques)". Euh, Olivia, tu cultives plusieurs hectares de serre hors sol avec des poivrons de 3m de haut, vert comme le gazon, homogène, je doute que l'utilisation des produits chimiques n'y soit pas pour rien. A mois que ce soit Arte qui interprète la chose sans connaître une bribe de la réalité

  8. Vous avez oublié le frelon asiatique tas de cloches à deux balles !! Arte découverte, c'est pour les nullos
    qui ne savent pas prendre une réelle hauteur de façon à obtenir une idée globale de notre situation
    d'humain en simple surpopulation. Évidemment que l'hypocrisie occidentale consiste à ne jamais
    la nommer et ne jamais la comprendre, en bon ARTE ATTARDÉ !!!!

  9. je suis au troisieme étage il y en a souvent quand on les écrases ca pue , c´est horrible ses sales bestiole comment ce chercheur suisse peut en prendre avec les mains ah

  10. Il nous faudrait des scientifiques qui chercherai à comprendre pourquoi l'humain cherche systématiquement à modifier son écosystème plutôt que de chercher à s'y adapter.

  11. Il y en a ici aussi , dans le Sud de la France ; des "diaboliques" , des toutes verte fluo , des bariolés des bois etc , mais les Geckos ,Lézards vert occidental et Lézards des Murailles s'en régalent tous les soirs entre autres .
    Sinon les Araignées sans toile , s'en occupent également ainsi que les oiseaux et d'autres bestioles comme les Guêpes noire parasitaire .
    Tous les ravageurs ont des prédateurs et le meilleur moyen de s'en débarrasser c'est utiliser la nature , mais bon comme les gens sont déjà outré d'une vulgaire punaise incapable de te faire le moindre mal , c'est mal barré çà va terminer au baygon qui pollue la nature …

  12. Merci qui les chinois en plus elle a pas de prédateurs alors les scientifiques font des analyses sur un prédateurs qu elle a en Chine il veulent l introduire en France

  13. Comme un seau d'eau boueuse, si le temps lui est laissé, elle redevient limpide.
    Notre activité internationale fait que le contenu du seau est remué en permanence; les équilibres n'ont plus le temps de se rétablir.

  14. Ça a commencé il y a presque 10 ans avec drosophyla Suzuki et ça ne s'arrête plus.
    On vivait d'élevage bovin, de céréales et de fruits, on a dû arrêter les petits fruits qu'on transformait en glaces pour les estivants.

  15. combien d'erreurs faut-il commettre avant de réaliser que la monoculture est à la source de toutes les épidémies… j'ai pas d'épidémies dans mon jardin, je fais pousser plusieurs espèces, je ne les groupe pas, si une variété est malade, j'essaye de l’acclimater par sélection de graines ou je l'abandonne… une plante n'est pas une machine qu'on remplit de produits pour sortir des savonnettes, elle fait partie d'un biotope, de ses parasites, de ses prédateurs, de ses symbiotes, de son climat et de son sol

  16. Comme j habite près d un parc très boisé, j en retrouve souvent à l intérieur de la maison, je les attrape et je les jette dans les wc et l’ année dernière j en avais vu une dans le métro. On a pas oser l écraser a cause de l odeur.

  17. On introduit l' espèce B pour en vaincre l'espèce A. Puis on remarque que l'espèce B pose problème. Donc on introduit l'espèce C pour neutraliser la B et ainsi de suite.

    20 ans plus tard : "Alors, nous pensons introduire le tyranosaurus Rex en France pour neutraliser la prolifération des lions à crinière noire".

  18. La peur! On vous voit! Chaque année vous nous racontez la meme chose. Y a 2 ans c'était le vers plat d'argentine qui allait tuer tout nos vers de terre! Mdr jamais vu un vers plat! Moi cette année j'ai perdu 7 colonies d'abeille sur 17. Enorme perte économique pour moi!!! Bah c'est la nature, plus de pluie = plus d'insectes = plus de naissance d'hirondelles! J'ai viré le nid que je laissait chez moi. Elles ont tellement d'endroit dans les granges pour faire leurs nids.. Les hirondelles 15 fois pire que le frelon asiatique!

  19. Introduire un deuxième espèce étrangère pour battre le premier , c’est la folie ! Finalement on sera obligé d’introduire tous les autres espèces pour essayer recréer l’harmonie et du coup on se retrouvera dans l’écosystème astatique et il n’y aura plus de l’écosystème européen. Laissez faire la nature !
    Et en attendant que la nature s’en charge, vous n’avez qu’à utiliser la chimie dans vos serres et vos champs gigantesques avec monocultures. Si vous voulez avoir des beaux fruits et légumes pour les vendre plus cher, et bien vous n’avez pas d’autres choix que d’utiliser la chimie.

  20. j'habite dans le nord de la france, dans ma serre sur les fleurs des fenouils, il y a des punaises arlequin, je les regarde toujours avec admiration , je trouve cela aussi joli que des coccinelles. dans le jardin , sur les fleurs des angéliques, il y en aussi. J'ai repérée 3 variétés différentes dans mon jardin : des punaises verte, des punaises arlequin et des punaises gendarmes . Je ne sais pas si ces punaises là sont utiles ou pas au jardinier.

  21. L'année dernière dans le Gard j'en ai été envahi et j'ai dû me résoudre à éliminer tous les plants de tomates que j'avais plantés au printemps. J'ai bien tenté de protéger les tomates en utilisant des sachets individuels que l'on trouve en jardinerie, mais ces satanées bestioles parviennent à piquer à travers. Cette année par contre rien du tout. Je n'ai pas d'explication.

  22. Les Seuls parasites qui existe sur cette terre… Ce sont les humains ! Pourquoi trouver un couple d'intolérants, d'anti-nature ?
    "Horribles nouveaux venus" "Diabolique" "Dégout" Les humains sont pathétiques, dommage que Arte qui fait de bons docs, verse dans se délire !

  23. anti fly blue lamp ( lampes bleues anti mouche ) les insectes vont se griller dessus à l'automne en entrant dans la maison et en en sortant au printemps. Testé et approuvé. Je donnais ensuite aux poules les insectes morts. Ces insectes s'attaquent à tous les fruits et légumes. C'est une calamité.

  24. des lezards vert j en ai pleins ma cour!! j avais eu des problemes avec des coccinelles chinoise entrant chez moi !! rt depuis que je cultive les lezards sont nombreux!!

  25. J ai 3 sortes de punaises dont la marbrée, potager envahi, maison etc. Cet été pluvieux et frais à ralenti la propagation et on a eu le mildiou. Sud ouest de la France, près de Toulouse. Perte des 3/4 des récoltes. Je ramasse tous les jours dans 1 bocal rempli d eau, pas trouvé d autre solution

  26. elle ressemble a quoi la guepe samourai ?' car je me quis fais piquer la semaine dernier au boulot par une guepe que j'avais jamais vue avant . Et j'ai douiller pendant au moin 3 ,4 h…

  27. Il y a déjà trois guêpes noires endémiques en corse. La prolifération des punaises devrai favoriser des prédateurs naturels dans le temps les grosses monoculture on plus de mal à rebondir.

  28. Monoculture, perte de zones naturelles, c'est nous qui sommes occupé à tout envahir… vivement que nous arrivons à la fin.. nous ne méritons pas notre place ici

  29. oh !! punaise !!!!! rhône-alpes en a aussi !! elle sont partout !!!!!!!!! haaaaaaaaaa !!!!! sortez béguon !! tirs croisé !! le jaune !! le vert !! et c'est réglé !! et au passage ! cancer pour les humains ! sinon !? remettre la biodiversité à sa place !! et ce rendre compte enfin !! que l'on est nombreux à vivre sur cette terre !!!! à partagé !!!!!!!! que l'on ce le dise !!! hein !!!?????????? ou biens !!!! ? on le sera dans le prochain épisode !! hein !!!?

  30. • Au Canada, cet insecte est désigné sous le nom de « punaise de la courge ».
    • Pour en capturer une dans la maison sans être affecté par l’odeur, je la rentre délicatement dans un contenant de verre, je mets un peu de savon à vaisselle avec de l’eau et je brasse le tout. La punaise meurt noyée en quelques petites minutes.

  31. On a eu pas mal de ses punaises l’année dernière en campagne. Cette année je n’en ai pas vu. Peut-être question de mauvais temps?? Par contre c’est vrai que le début du reportage ne me donne pas envie de regarder la suite ou au moins, de passer l’étape des urbains. Ça m’intéresse concernant l’aspect environnemental, Mais les deux pauvres chouchous qui ont dû ramasser dix punaises dans la journée dans leur appartement je ne les plains absolument pas.

  32. je suis partagée entre ouai de toute façon c'est de citadin un insecte c'est sur qu'il devais pas en voir bcp et aussi si il en a 20 dans l'habitation en 2 jours ça fait pas mal mais une invasion ouai on va ce calmer j'en ai toujours vue en campagne je suis pas morte …

  33. Pourquoi ne pas mettre de pièges de phéromones partout et dès qu'ils vont dans les pièges, ils sont automatiquement tué et noyés ? Au lieu de les capturer vivant ce est d un ridicule !! C est pour les laisser s échapper a 100km afin d avoir un job permanent ??

  34. je n'ai pas aimé ce documentaire, dans les 1ère minutes vous dressez un portrait monstrueux alors que c'est juste une punaise. Ce n'est pas un monstre ni un parasite (mot employé beaucoup trop souvent pour la décrire. Comme une grosse partie des punaises présentes chez nous, la punaise diabolique mange, se reproduit et se développe, elle occupe juste une place qui lui est favorable dans l'environnement, ce n'est pas par méchanceté ou machiavélisme qu'elle se reproduisent en masse et s'introduisent dans des lieux secs et chaud.
    Je trouve que ce doc ce focalise trop à décrire les désagréments que cette espèce cause, j'aurais préféré en apprendre plus sur ses préférences écologiques, l'état des lieux des connaissances sur l'espèce, les différents foyers d'introductions ou sa vitesse d'expansion en Europe et avoir un point de vu plus neutre aussi. Développer les différents modes d'introduction et les moyens mis en place pour ça aurait été très intéressant. Là se que je retiens, c'est que la punaise est une menace pour l'Homme, qu'elle pue, qu'elle est diabolique… peut être que la prochaine fois que je croiserais une punaise marron je l'écraserais étend donné que le doc ne nous apprend pas à la distinguer des autres…

  35. finalement ils ont de la chance en ville, je suis au bord du parc de la garrotxa en espagne , en pleine invasion de ces petites betes , j'en aspire plus de 500 par jour… tellement casse bonbon que j'ai arrete de compter mais le dernier sac d'aspi devait faire un bon 2kg5 juste de punaises, endroit prefere les vinyls, piles de papiers, derrieres coussins … souvent en mode ''hivernage'' , ils bouffent tout, tomates aubergines, noix… et se faufillent partout …draps plies, poches, entre lanieres de sac a dos , placards, bref des milliers de nouveaux colocs par semaine , elles sont ou les ptites samourailles. Araignees faucheuses les bouffent vite fait(une punaise deci dela)
    ah aussi… des milliers de conteneurs qui passent par diverses frontieres , avec des oeufs de tous types de bestioles. par contre on me soules pour trois graines achetes a l'etranger bref les gros mastodontes peuvent importer ce qu'ils veulent (milliards de tonnes par an) petit consomateur peut pas acheter trois graines non ogm sans risquer de se faire traiter comme un CRIMINEL avec les risques qui s'en suivent…c'est ca qui est criminel . je suis currieux de voir l'evolution de ces 10 porchaine annees (porchaines parceque nous nous sommes tous fait transformer en sus domestikUzzz de batterie tchuzzz)

  36. Au cas ou… madame Arte, les criquets qui devastent tout en inde, afrique,et une partie de l'asie sont arrivees en espagne. RDV dans deux ou trois ans pour un docu sur les ravages en europe? des bisous Arte , merci pour tout ce que tu fais , et merci pour les moutons qui m'aidaient a m'endormir dans les annes 90. <3 et impossible de retrouver des archives de l'emission Quarks , ca serait vraiment bien de les redifuser, ou un nouvelle version de l'emission avec des mandelbulb, 3d anim de fractales et autres exprerimentations (faites expres) vizuelles . bonne aprem Arte ! make it funky !!

  37. La résistance à tout de de la punaise vient de ce qu'elle est protégée d'une carapace (chitine), genre crevette etc. La terre de diatomée – un peu brute, pas réduite en fine poudre – semble être une solution (pour les particuliers – trop chère peut-être pour les grandes surfaces des professionnels). La moins chère que je connaisse: site Jardins animés, intéressant à lire en tout cas. En outre c'est un bon engrais et limite d'autre parasites, j'en témoigne: plus de fourmis dans l'évier par exemple. Moi aussi je secoue les branches (tomates, cosmos…) dans un sac en papier, puis je brûle le tout dans une vieille casserole trouée posée sur des pierres. Invasion pendant une semaine dans mon bureau vitré, en hauteur: une centaine par jour. Comme on ne peut secouer ni les poutres ni les fenêtres, je les attrape à la main avec du papier (cuisine, WC,…) puis même technique, brasero sur le balcon. Ajouter aux frais un gros vaporisateur d'eau de Cologne pour les doigts!

  38. Bonjour Arte,

    Parler de prolifération pénible pour les habitants et de pertes économiques pour l’agriculture dans un court documentaire destiné au grand public c’est une chose. Cependant, sur la forme, c’est autre chose. Le commentaire qui va suivre est un point de vue naturaliste, qui vu le sujet est plutôt pertinent est très peu abordé dans le documentaire.

    Dans un premier temps, à aucun moment le statut de l’espèce n’est détaillé dans le documentaire. La punaise diabolique (Halyomorpha halys) est une espèce exotique envahissante, ce qui signifie qu’elle a été introduite par l’Homme dans une zone différente de son milieu d’origine et dans lequel elle a réussi à s’établir, aux dépens des espèces locales (animaux, plantes, etc.). Les solutions à ce problème sont toujours en réflexion, mais ce statut justifie l’intervention du spécialiste (Tim) qui « débarrasse » les milieux de cette punaise. A aucun moment cette précision n’est évoquée, et laisse penser que dès qu’un insecte (ou autre être vivant) dérange le confort, il est normal de l’exterminer. Et non, ce n’est pas normal, j’espère que vous ne vouliez pas faire passer ce message.

    Par ailleurs, au vu du public (non averti) visé par ce documentaire, il est extrêmement maladroit de diaboliser cette espèce sans mentionner qu’elle peut être très facilement confondue avec d’autres espèces de punaises. En effet, de très nombreuses espèces de punaises lui ressemblent (même pour des spécialistes), et les plus néophytes pourraient même la confondre avec d’autres groupes d’insectes. Il n’est même pas précisé qu’un grand nombre de punaises dégage une odeur nauséabonde en situation de danger, pas uniquement cette espèce. Ne pas souligner ce genre de détails dans un documentaire aussi critique et aussi largement diffusé peut entrainer la destruction d’espèces non dérangeantes, voire menacées d’extinction.

    Pour conclure, le documentaire n’aborde à aucun moment un questionnement sur notre modèle de croissance et nos modes de vie. La présence de cette espèce vient initialement d’une introduction liée aux activités humaines, et pourtant la majorité du documentaire parle d’introduire un prédateur (lui même exotique). C’est le serpent qui se mord la queue : l’histoire a prouvé à de nombreuses reprises que cela va très probablement entrainer une réaction en chaine, mais apparemment « il ne faut pas se focaliser sur les risques » d’après Tim (30:13) !

    Merci, mais non merci Arte.

  39. Je travaille dans un établissement hôtelier, c'est un véritable fléau, tous les jours nous en retrouvons des centaines partout dans les chambres… il n'y a malheureusement pas grand chose à faire, à part brûler l'hôtel

  40. j'ai une invasion de coccinelles chinoises et punaises diabolique dans mes fenetres (j'habite a la campagne). j'ai trouvé une solution: infusion d'ail écrasé et de poivre. ça pue au moment de l'application, mais ça marche carrement! Pour les tuer sans les ecraser, car ce qu'elle degage est toxique a haute dose: les aspirer dans un collant, un noeud, et au congel!

  41. On est envahis en Champagne. Elles se cachent partout. En ce moment, elles doivent se trouver une cachette pour passer l'hiver, comme les coccinelles. Par contre, je n'ai pas remarqué d'odeur. C'est peut-être une espèce cousine sans odeur ?!

  42. Toujour les mêmes erreurs répétées par ces chercheurs, qui pour éradiquer un prédateurs, amènent un autre prédateurs, qui fait autant de dégâts que le précédent, parfois plus…

  43. Il y a 20 ans, je ramassais des framboises dans l'Isère, c'était super chiant, les framboises piquées par les punaises avaient un goût dégueulasse. Je suis étonné qu'on parle d'invasion, j'ai toujours vu des punaises.

  44. Nous les avons a l'ile Maurice, on ne les trouve pas mechante, ci elles rentre dans la maison, on les attrape et on les envois dehors sans plus. Oui elles ont une odeure. Mais elles ne sont certainement pas Diabolique. C'est un insecte comme un autre…..

  45. Les pesticides ont quasiment tué toutes les insectes en campagne, et donc les oiseaux se sont barrés car plus rien à bouffer… il serait tant de laisser les oiseaux tranquilles pour qu’ils s’en occupent

  46. Importées de Chine…encore!
    Si l on avait pas détruit via les insecticides ,nombre de prédateurs, oiseaux, insectes ,ces invasions n auraient pas lieu d'être !

  47. personnellement je trouve cet insecte assez esthétique, au comportement tranquille, et le parfum qu'il émet lorsqu'on le dérange est plutôt agréable, ça rappelle la colle à papier qui sentait l'amande…

  48. "introduire de façon ciblée cette guêpe bien utile" ? Mais quel est le prédateur de cet insecte, et comment savoir s'il ne va pas détruire des espèces endogène plutôt que la punaise diabolique ? Quels labos financent ce type de chercheurs ? (toujours suivre l'argent pour comprendre une situation…)
    L'exemple du crapaud buffle cité par Manfred à 22.07 : introduction catastrophique en Australie, aboutissant à la destruction du machin en utilisant des poisons >> les labos bénéficient toujours de ces expériences.

  49. Je crains que les humains soient beaucoup plus nocifs pour la nature.
    À force de penser d'être seul maître à bord, on détruit et construit
    Sujet débile sans manquer de respect aux journalistes qui ont bossé le sujet

LEAVE YOUR COMMENT

Your email address will not be published. Required fields are marked *