Freiner la progression de la maladie d’Alzheimer dans le cerveau : le projet d’Antoine Triller

Antoine Triller, Ronald Melki, Terence Strick et leurs équipes s’intéressent aux mécanismes moléculaires impliqués dans la propagation de la maladie d’Alzheimer dans le cerveau. La dégénérescence des neurones, observée au cours de la maladie, est liée à l’accumulation dans les neurones de protéines anormales qui sont capables de se propager. Les neurones malades contaminent ainsi les neurones sains adjacents en interagissant avec des protéines présentes sur leur membrane externe. C’est cette interaction qui intéresse les chercheurs : ils souhaitent développer des molécules capables de la bloquer, et ainsi freiner la propagation des agrégats protéiques dans le cerveau et donc l’évolution de la maladie. Ce projet pourrait donc aboutir à une approche thérapeutique innovante dans la maladie d’Alzheimer.
https://www.frm.org/alzheimer

You might be interested in

Comment (2)

  1. Le cannabis est une des rares plantes à contenir des acides gras Omega-3 qui abaissent la pression sanguine, réduisent les risques associés aux maladies cardiovasculaires et préviennent l’arrivée d’Alzheimer. Mais les scientifiques ont surtout suggéré, dans une étude publiée dans la Revue sur la Maladie d’Alzheimer, que de faibles doses de THC ralentissaient la production de protéines bêta-amyloïde, qui généralement s’accumulent pour créer des plaques dans le cerveau et qui est une caractéristique connue de la maladie d’Alzheimer.

LEAVE YOUR COMMENT

Your email address will not be published.