Comment il s’appelle déjà ? Tom Villa et Thierry Lhermitte se mobilisent à nos côtés #ContrelOubli

Un immense merci à l’humoriste Tom Villa et à notre parrain Thierry Lhermitte pour leur engagement aux côtés des chercheurs et de la FRM !
Plus d’infos sur frm.org/alzheimer

You might be interested in

Comment (18)

  1. Très sympathique cette vidéo et très humoristique, bon, il faut avouer que dans la "vraie vie", les situations sont quand même parfois (voire souvent) beaucoup plus difficiles et compliquées, mais je trouve que c'est une bonne illustration 🙂

  2. Tellement réducteur cette séquence avec un Lhermitte qui n'a pas la mesure du rôle des vrais patients… Pourquoi communique t on sur les aspects mineurs de la maladie? Pourquoi ne communique t on pas sur les stades suivant? Et pourquoi on aborde pas les stades sévères que la médecine et la recherche ont permis de durer plus de dix ans… vous voyez les patients recroquevillés sur eux même, prisonnier de leur corps des shoot de morphine… La FRM devrait s'absenir de prendre du fric aux aidants et à ceux qui se donnent au quotidien pour les patients…

  3. On touche du doigt ici la question des malades « jeunes » comme c’est le cas de ma mère qui a 65 ans…presque comme Thierry Lhermitte donc, mais encore une fois c’est illisible et il manque une vraie prise de parole la dessus! Depuis bien longtemps Alzheimer ça n’est pas QUE la sénilité de papi!

  4. Je trouve que c'est au contraire bien écrit et juste, alors oui Alzheimer ça n'est pas que ça mais c'est aussi ça . Et pour l'avoir vécu en tant que famille je me retrouve dans cette vidéo.

  5. y a des maladies mentales qui ne se voient pas physiquement ni même en discutant 2 min ………………………………………………
    Encore les vieux boomers qui cassent les couilles avec leur égoisme. Quand on voit ce qu'ils ont fait à leur famille, leur société, leur planête, mais c'est une BENEDICTION qu'ils aient Alzheimer.

  6. Si le gouvernement arrêtait de verser des dizaines de milliards chaque année en intérêts indus aux banques, il y aurait largement de quoi financer la recherche contre l'Alzheimer, le cancer et autres. Mais on sait où sont les priorités des assassins qui nous dirigent.

  7. Toujours de la haine dans les commentaires, c'est incroyable, on se sentirait presque sur Twitter.
    D'une part, c'est très drôle, pour certains peut être moins mais nous n'avons pas tous les mêmes goûts.
    D'autre part, le plus simple pour toucher le plus de monde possible, c'est de vulgariser au mieux.
    Très bien fait, joli travail

LEAVE YOUR COMMENT

Your email address will not be published.